Siège auto

Bébé va bientôt faire ses premiers kilomètres en voiture. Il va donc falloir trouver un siège auto adapté à sa morphologie !

Sous-catégories

  • Sièges auto groupe 0/0+

    Peu après la naissance, bébé est encore très fragile, notamment à la tête et à la nuque. Il a besoin d’un siège qui prévient véritablement des chocs. Ces modèles sont des sièges coques, dans lesquels l’enfant est semi-allongé et très maintenu, notamment à la tête, grâce à un rembourrage très épais. Pour plus de sécurité, il est conseillé de installer le siège à l’arrière du véhicule et dos à la route pour prévenir des chocs. Il est possible de l’attacher à l’avant pour garder un oeil sur bébé, mais veillez à obligatoirement désactiver l’airbag.

    Certains sièges auto de cette catégorie ont plusieurs usages. Certains modèles s’adaptent à une poussette. Ils vous permettront de ne pas déranger bébé pour le faire passer de la poussette à la voiture.

  • Sièges auto groupe 0+/1

    Un enfant grandit assez vite et certains achats, adaptés à l’âge du bambin, ne durent que quelques mois. Un siège auto peut représenter un investissement. En effet, le groupe 0+ comprend les sièges prévus pour les bébés de la naissance jusqu’à 13 kilos. Ceux du groupe 1 sont construits pour les enfants entre 9 et 18 kilos.

    Les sièges de cette catégorie 0+/1 peuvent donc convenir à votre enfant pendant plusieurs années. Lors des premiers mois, on utilise le fauteuil comme un siège 0+, c’est-à-dire, incliné et installé dos à la route. Lorsque bébé est trop grand, il suffit de retirer le coussin réducteur pour nouveau-né et le siège peut être redressé pour devenir un siège du groupe 1 dans lequel l’enfant est en position assise.

    Trouvez un siège auto du groupe 0+/1 à votre convenance parmi la gamme de la Folie du bébé.

  • Sièges auto groupe 1

    Ces sièges différent des modèles des groupes 0 et 0+ par leur forme. Fini d’être allongé dans une coque, désormais, il s’agit d’un véritable fauteuil dans lequel l’enfant sera assis plus droit. Avec ce type de siège, on déconseille fortement d’installer l’enfant à l’avant, mais désormais, vous pourrez l’asseoir face à la route, et garder un œil sur lui grâce à votre rétroviseur.

    Choisissez le siège auto du groupe 1 qui vous conviendra dans la sélection de la Folie du bébé. Certains modèles proposent un appuie-tête et un harnais, réglables pour plus de confort. D’autres pivotent à 90° pour installer plus facilement bébé dans la voiture.

  • Sièges auto groupe 1 /2/3

    S'il appartient à cette catégorie, cela signifie qu’il respecte les critères de sécurités de ces trois groupes de poids. Vous pourrez le garder environ une dizaine d’années, puisqu’il convient aux enfants de 9 à 36 kilos, de 1 à 12 ans environ.

    Il est composé de pièces et d’éléments réglables ou amovibles pour quand bébé deviendra trop grand pour sa taille de siège et devra passer au groupe supérieur. Comme pour les modèles de ces trois groupes, le siège auto évolutif s’installe à l’arrière, face à la route et maintient l’enfant confortablement dans une position assise.

    Sélectionnez un siège auto évolutif du groupe 1/2/3 qui accompagnera longtemps les voyages en voiture de votre enfant, parmi ceux que vous propose la Folie du bébé.

  • Sièges auto groupe 2/3

    Ces sièges s’adaptent à la croissance de bébé grâce à leurs parties réglables et/ou amovibles. Et quand l’enfant devient trop grand, le siège peut toujours servir au petit frère, à la petite sœur ou à quelqu’un d’autre dans la famille.

    Les sièges auto du groupe 2/3 ne sont plus pour les bébés mais plutôt pour ceux qui ont déjà bien grandi. Ils sont prévus pour des poids entre 15 et 36kg, ce qui équivaut à des enfants entre 4 et 12 ans environ. Désormais, la ceinture leur passe sur l’épaule comme les grands. Ces fauteuils maintiennent les bambins assis bien droits et en hauteur jusqu’à ce qu’ils puissent s’asseoir normalement dans la voiture.

    Retrouvez le siège auto qui accompagnera les trajets de votre enfant parmi la sélection de la Folie du bébé.

  • Réhausseurs pour voiture

    Quand votre enfant a déjà bien grandi, il va se sentir à l’étroit dans un siège auto avec dossier et protections. Mais il n’est pas encore prêt à s’asseoir comme tout le monde. La solution c’est un rehausseur, un siège auto composé d’une assisse seulement. Installé dessus, l’enfant sera assis plus haut et pourra être attaché avec la ceinture du véhicule. Elle passera sur son épaule, comme les grands, et sous les petits accoudoirs, pour plus de sécurité.

    Ce n’est pas parce que nous que nous appelons cet objet « rehausseur » qu’il n’y a pas de réglementation en la matière. Il doit correspondre à la norme européenne ECE R44 comme un siège auto du groupe 3, pour des enfants de poids entre 25 et 36 kilos. Le rehausseur sera donc le dernier siège auto de votre enfant.

  • Accessoires

    Certains modèles de sièges auto pour bébé sont multifonctions. Ils peuvent aussi servir à transporter bébé partout et se clipsent sur une poussette pour devenir un landau. Pour fixer convenablement ce type de siège dans la voiture, nous proposons une série de bases de siège auto, à attacher dans la voiture.

    Pour ces mêmes sièges, retrouvez aussi des habillages-pluie, qui couvriront bébé quand vous le transporterez, à la main ou sur une poussette.

    Pour tenir bébé au chaud à l’arrière de la voiture, découvrez nos chancelières pour sièges auto. Ces sacs de couchage adaptés emmailloteront l’enfant pendant les longs trajets.

    Pour préserver les sièges de votre voiture de l’usure et des taches, vous trouverez différents modèles de protège-sièges.

par page
Résultats 1 - 15 sur 17.
Résultats 1 - 15 sur 17.

Les poussettes sont pratiques pour les promenades et les trajets à pied. Mais bientôt viendra le temps d’emmener bébé un peu plus loin avec vous, en voiture. Il est pourtant bien trop petit par rapport au siège du véhicule. Il n’est pas en sécurité et il faut pouvoir garder un œil sur lui.

On retrouve des sièges pour enfants de tout âge et poids car les réglementations de sécurité en la matière sont très strictes. Les fabricants de sièges enfant se doivent de respecter la norme européenne ECE R44. Elle divise les sièges en plusieurs catégories selon le poids de l’enfant.

- Groupe 0 : de la naissance à 10kg

- Groupe 0+ : de la naissance à 13kg

- Groupe 1 : de 9 à 18kg

- Groupe 2 : de 15 à 25kg

- Groupe 3 : de 22 à 36kg

On retrouve aussi des sièges évolutifs qui rentrent dans plusieurs catégories et s’adaptent aux différents poids requis. Ils sont plus chers mais ils servent bien entendu plus longtemps.

Vous envisagez d’acquérir un siège auto pour transporter votre enfant. Pour faire le bon choix, vous souhaitez vous renseigner sur les critères de choix d’un siège auto, les mesures de sécurité à mettre en œuvre et sur les normes européennes. Nous vous donnons toutes les informations nécessaires pour vous orienter sur le choix judicieux du siège auto adapté à votre enfant.

Siège auto : obligatoire pour le transport des enfants

Le transport d’un bébé en voiture doit obligatoirement s’effectuer dans un siège auto, dès la sortie de la maternité. En outre, la législation en vigueur exige l’utilisation d’un dispositif de retenue convenant aux enfants, jusqu’à l’âge de 10 ans ou jusqu’à ce qu’ils atteignent la taille de 1,35m. Le siège auto idéal doit être adapté à la taille ou à l’âge de l’enfant. Il doit, en outre, être compatible avec votre véhicule, simple à installer et facile à déployer.

Le siège auto doit évoluer au fur et à mesure que l’enfant grandit. Pour garantir la sécurité de votre chérubin, vous devez vous équiper d’un modèle correspondant à sa taille, à son âge et à son poids. Les systèmes de retenue sont, en effet, conçus selon ces critères. Vous devez également tenir compte de la morphologie du petit occupant à chaque étape de sa croissance pour choisir le siège auto qui lui convient. Ainsi, avant d’acheter un siège auto, n’omettez pas de vérifier le poids et la taille de votre enfant afin d’optimiser sa sécurité durant chaque trajet en voiture.

Les différents groupes de siège auto

Pour s’adapter à la croissance de l’enfant, il existe 5 catégories de siège auto couvrant les différentes tranches de poids de la naissance à 10 ans. Leur répartition est établie en fonction du poids et de l’âge des enfants, certains étant combinés pour couvrir plusieurs groupes d’âge.

  • Groupe 0 : siège auto pour bébé de la naissance à à 15-16 mois. le siège à placer dos à la route, protège toutes les zones fragiles de bébé (la tête, la nuque où les muscles ne sont pas encore développés)  En cas de coup de frein ou de choc, la coque assure une sécurité totale.
  • Groupe 1 : les sièges « baquets » placés face à la route pour les enfants de 9 mois (9kg) à 4 ans environ (18kg).
  • Groupe 2 : rehausseurs avec ou sans dosseret pour enfants de 3 à 7 ans environ (15 à 25kg).
  • Groupe 3 : également des rehausseurs pour enfants de 7 à 10 ans environ (pour un poids de 22 à 36kg).

Les modèles proposés pour chaque groupe sont évolutifs. Ils peuvent ainsi être adaptés au fur et à mesure que l’enfant grandit. Certains sièges conviennent à 2 ou 3 groupes différents :

  • Groupe 0
  • Groupe 0+/1
  • Groupe 1/2/3
  • Groupe 2/3.

Le rehausseur

Lorsque l’enfant atteint la taille de 1,10m ou un poids de 15kg (vers 3 ans environ), le siège auto avec protections et dossier devient de plus en plus étriqué pour sa taille et il va se sentir à l’étroit. Pour le mettre à l’aise durant le trajet, vous devez opter pour un rehausseur, toujours avec un dossier.

Ce dispositif est destiné à surélever l’enfant pour le placer à la hauteur adéquate par rapport à la ceinture du véhicule. Une fois installé sur le rehausseur, le jeune passager se trouvera assis plus haut et il sera plus facile de l’attacher avec la sangle de sécurité de la voiture. Celle-ci passera sur son épaule, à l’instar d’une grande personne. Pour accroître sa sécurité, la ceinture passera sous les petits accoudoirs du rehausseur, la position correcte de la sangle ventrale étant en haut des cuisses. Positionné trop en hauteur, le dispositif risque de blesser l’enfant au niveau du ventre ou de ne pas le retenir de façon efficace. Il pourrait glisser en dessous de la ceinture, sur le côté, et la sangle ne le maintiendra plus.

Certaines marques d’automobiles proposent, en option, l’intégration de ce type de rehausseur à la banquette arrière du véhicule. En tout cas, vérifiez bien à l’achat que le dispositif est doté d’un accoudoir pour guider la ceinture ventrale.

La nacelle

Ce dispositif est destiné aux bébés de leur naissance à 6 mois environ, en fonction de leur taille et de leur poids. La nacelle a été spécialement conçue pour servir de lit pour bébé. L’enfant peut être déplacé sans le réveiller. La nacelle peut même servir de couffin au cours des premières semaines. Il est fortement déconseillé de placer la nacelle dans la voiture, même avec un système d’attache car la tête et toutes les parties fragiles ne sont pas coincées de la même manière que dans un groupe 0, dos à  la route.

Le siège-coque

Entourant bébé comme un cocon, ce dispositif est très sécurisant et confortable pour le transport en voiture. L’enfant est en position semi-couchée, la tête et le cou étant bien maintenus pour offrir une protection optimale aux vertèbres cervicales. Le siège-coque est parfois doté d’un réducteur d’assise pour accroître le confort d’un nouveau-né. Il peut être placé à l’arrière, dos à la route, mais la loi autorise également son installation à l’avant du véhicule. Dans ce cas, l’airbag doit être déconnecté au préalable. Son principal avantage consiste à la simplicité et la rapidité de sa mise en place grâce à une base qui est fixée en permanence sur l’automobile. Le harnais doit comporter 5 points, une ceinture pour maintenir le bébé à la taille, des bretelles d’épaules et une sangle pour l’entrejambe. Il est possible de s’équiper d’une base Isofix pour faciliter et optimiser l’attache de la coque dans la voiture.

Les normes européennes

Pour garantir la sécurité de votre enfant, soyez exigeant en termes de qualité du siège-auto. Que vous achetiez un siège ou un rehausseur, pensez à vérifier que le dispositif est homologué aux normes européennes. L’emballage et le produit doivent comporter les mentions suivantes :

  • « Universel » : ce terme indique que le dispositif convient à tous les types de véhicules, quelle que soit leur marque. Si la mention est « non universel », le siège ou le rehausseur risque de ne pas s’adapter à votre voiture.
  • La lettre « E » : le produit est homologué. Un chiffre doit suivre cette lettre. Il indique le code du pays où le dispositif a été homologué (E2 pour la France), les critères d’homologation étant les mêmes dans tous les États européens.
  • La gamme de poids des enfants pour lesquels le dispositif a été conçu (par exemple : 0 à 9kg pour le groupe 0).

Il existe 2 sortes de réglementations applicables aux sièges auto :

  • L’homologation ECE R44 définissant les groupes de sièges selon le poids de l’enfant
  • L’homologation R 129 ou i Size classant les sièges selon la taille de l’enfant.

Depuis janvier 2017, les rehausseurs sans dossiers ne sont plus autorisés pour les enfants qui mesurent moins de 1,25m. La réglementation R44 a aussi changé, autorisant aux fabricants le développement d’une nouvelle gamme de rehausseurs sans dossier pour les enfants dépassant cette taille.

Promos

Fabricants

Nouveaux produits

Catalogue

Haut de la page